Plus d'articles
Happy
19 juil. 2020 - 2 MIN

Wow, ça fait longtemps que vous n’avez pas lu tant de bonnes nouvelles!

Aucune surprise. Avec le contexte actuel et depuis début 2020, le COVID et sa causalité ont créé un climat morose chez les individus et austère (pour ne pas dire très rude) chez les entreprises. 

Après 7 mois d’un tel environnement, chez Digitevent on se propose de vous montrer quelques solutions qu’on aime pour garder le moral (sans faire l’autruche). Deux choix se présentent en ces temps incertains : Continuer avec l’angoisse de l’avenir, ou voir le bon côté des choses et les opportunités qui s’en dégagent, dans une optique de résilience et de sérendipité. 

Mais dans un premier temps, revenons sur ces derniers mois pour mieux prendre un pas de recul et savoir comment mieux redevenir optimiste :

Le constat, en bref :

À cause (entre autres) des réseaux sociaux, relais d’une information souvent invérifiable et potentiellement massivement partagée, le constat est sans appel : Il y a un danger de désinformation et un accroissement de l’anxiété.

anxiogène confinrmenet et déconfinement

Cet effet boule de neige participe indéniablement à l’apparition d’un état quasi psychotique où l’on ne sait plus si les informations qui lui viennent sont objectives et sûres, donnant ainsi libre cours aux théories les plus farfelues et aux biais psychologiques en tous genres.

Lorsque l’information ambiante atteint ce stade, on parle de fear porn, littéralement “l’excitation par la peur”.

Et si ça n’allait pas si mal ? Les Good News :

Boris Cyrulnik, un psychanalyste, a dit “Contrairement aux États-Unis, où le terme "résilience" est d'usage courant, tel un marqueur d'optimisme, en Europe il est plus difficile de l'imposer, comme si nous avions un penchant pour le misérabilisme.” 

Il est vrai que l’Europe (à part peut-être la Scandinavie) n’est pas réputée pour son esprit optimiste. Pourquoi ne pas essayer de changer ça ? 

Il existe une multitude de façons de voir le prisme du quotidien avec un nouvel angle, plus positif : 

  • Éviter la surconsommation de contenu sur les réseaux sociaux, et y préférer des sources plus fiables comme des grands journaux nationaux. 
  • S’amuser au travail, notamment en évitant la “Zoom fatigue” avec Laugh.events, des comédiens qui viennent rafraîchir vos réunions, vos conférences et même vos visioconférences !
  • Suivre des “Happy broadcasts” ; ces quelques médias qui ne diffusent que de l’information positive, pour ne plus voir le verre seulement à moitié vide 
  • Rationaliser (on vous conseille le livre The Rational Optimist) : nous vivons dans l’époque la plus pacifique de l’histoire, le taux de mortalité infantile est au plus bas dans le monde… 
  • L’éventualité d’une nouvelle vague sera sûrement moins grave que la première fois avec la crise de mars
  • Parce que la France est l’un des champions mondiaux du rebond Post-Covid !
  • Parce que les nouvelles concernant un potentiel vaccin sont plutôt bonnes, dans beaucoup de pays les avancées sont majeures.
  • Vous pouvez également utiliser ce temps de ralentissement de l’activité pour faire le point sur votre organisation, votre vie personnelle ou professionnelle, sortir la tête du guidon et prendre le recul nécessaire pour vous réaligner avec vos objectifs et profiter de votre famille.
  • C’est l’été et vous avez sûrement prévu des supers vacances, en France ou ailleurs ce temps au soleil vous fera sûrement beaucoup de bien ! N’hésitez pas à méditer, lire,  vous ressourcer.

the happy broadcast

Ok, et au niveau du business ?

Pour ce qui est des affaires, nous sommes d’accord, certains secteurs sont en grande détresse et ne peuvent rien y faire, notamment la restauration, l'hôtellerie et l’événementiel.

Néanmoins comme dans chaque bouleversement, plusieurs choses positives pour vous peuvent arriver : le marché peut se retrouver écrémé (avec moins de concurrence) et votre part n’en sera que plus grande si vous résistez à la tempête. 

Dans d’autres cas, comme en événementiel, la flexibilité est de rigueur et on s’adapte au contexte en proposant des solutions de visioconférence, des événements virtuels ou hybrides, pour continuer à faire vivre un secteur crucial pour toutes les entreprises. 

Mais rassurez-vous : Tous les secteurs bénéficieront du report de dépenses que les ménages ou les entreprises n’ont pas fait durant ce 1er semestre 2020. Ce qui nous promet une belle croissance pour les années à venir !

Alors à vous de jouer, en tant qu’individu comme en tant que collaborateur d’une société, pour participer à l’effort de résilience et trouver des opportunités ou des nouveaux axes de croissance pour faire face à cette année 2020, pour le moins mouvementée !

Découvrez comment Digitevent gère le Covid avec l'événement virtuel et hybride !

Vous aimerez aussi